Bienvenue sur le site internet de MCC Guinée

Situation :
La Guinée, d’une superficie de 245 857 km2, est composée d’un littoral (346 km) et d’une partie intérieure plus vaste. Elle est bordée au nord-ouest par la Guinée-Bissau et le Sénégal, au nord-est par le Mali, à l’est par la Côte d’Ivoire, au sud-ouest par la Sierra Léone et au sud par le Libéria.

Le relief regroupe quatre ensembles naturels :
• la Guinée Maritime ou Basse Guinée, située le long de l’Océan Atlantique et adossée au massif du Fouta-Djalon (1515 m), est peuplée en majorité de Soussous. Ses rivages sur l’Atlantique sont bas, verdoyants et découpés par de larges estuaires. Sa végétation est constituée de mangroves, palmiers et cocotiers. En outre, la côte est jalonnée de belles îles et de nombreuses plages tapissées de sable fin.
• la Moyenne Guinée ou zone du Fouta-Djalon, dont le mont Loura (1538 m) et le mont Tinka (1425 m), constituent les points culminants. Elle couvre environ un tiers du pays. La population est à majorité peulh. Le climat y est doux et de nombreux cours d’eau y prennent leur source (Sénégal, Gambie...), ce qui lui a valu le nom de “château d’eau” de l’Afrique Occidentale.
• La Haute Guinée, région des savanes où domine l’ethnie malinké, occupe un autre tiers. Fragment du plateau mandingue, la Haute Guinée est arrosée par le fleuve Niger et ses nombreux affluents. Avec son climat sec, elle présente une végétation de savane typique.
• la Guinée Forestière, essentiellement montagneuse et en grande partie couverte par la forêt primaire qui renferme des bois précieux, dont l’acajou. Riche en minerai de fer, le mont Nimba culmine à 1752 m. Cette partie du territoire regroupe plusieurs ethnies dont les Kissiens, les Tomas et les Guerzés.

Hydrographie
La Guinée présente la particularité d’engendrer ou d’alimenter un nombre exceptionnel de cours d’eau. Avec un tel réseau fluvial, elle possède les plus importantes réserves hydro-électriques de tout l’Ouest africain.